Cœur Marseille Web

cm-marseille.fr : Les meilleurs professionnels de Marseille

Ça chauffe pour les métiers de l’environnement !

Á l'heure du « Make our planet great again », á l'heure d'une succession de sommets internationaux sur le réchauffement climatique et alors que l'administration de Trump fait tout son possible pour sortir de l'Accord de Paris, les métiers de l'environnement reviennent sur le devant de la scène. Il semblerait que plus que jamais, la planète terre ait besoin de ces professionnels de l'environnement et du développement durable.

Les métiers de l'environnement et du développement durable 

Responsable Qualité-Sécurité-Environnement, Responsable Développement Durable, Responsable Environnement au sein d’une entreprise, Consultant en réglementation environnementale, Chef de projet en Eco-entreprise (traitement de l’eau, dépollution des sols, etc…), Responsable RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), Responsable d’un bureau d’études, Responsable Environnement au sein d’une collectivité sont autant de métiers liés au domaine de l'environnement et du développement durable. De Bac +2 á Bac +5, il est possible de s'y former ou de s'y certifier á l'ISE pour ensuite occuper des fonctions tant dans le privé – grand compte ou PME – que dans le public, après concours. Environnement, développement durable, écologie…ou comment se tourner vers des métiers d'avenir.

Make Our Planet Great Again

Emmanuel Macron avait marqué les esprits avec son fameux slogan « Make Our Planet Great Again » en juin 2017, quelques jours après que Trump ait décidé de sortir les État-Unis de l'Accord de Paris. L'objectif du président Macron était d'attirer les chercheurs et entrepreneurs « verts » en France. Simple coup de comm', se sont interrogés certains… mais pas que ! En effet, en décembre dernier, les 18 lauréats ont été dévoilés. Si 42% d'entre eux viennent du pays de l'oncle Sam, la parité est loin d'être atteinte avec seulement 19% de chercheuses. Une deuxième phase de sélection sera annoncée, conjointement avec l'Allemagne, au printemps 2018. En attendant, les vainqueurs se voient allouer des montants allant de 500,000 á 750,000 euros, selon leur expérience et niveau d'études. La moitié de ce budget – 60 millions d'euros au total – est financé par le Commissariat Général de l'Investissement.

Author: cm-marseille

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *